Imprimer cette page

Chirurgie esthétique des lèvres

 

CHIRURGIE DES LEVRES

 
Le rôle des levres dans la beauté du visage ainsi que leur valeur sensitive, et symbolique sont d’une extrême importance. Les différentes interventions L’augmentation des lèvres est l’intervention la plus demandée.
L’AUGMENTATION

Il faut distinguer deux types d’augmentation :
- l’augmentation profonde, intra musculaire, dans le muscle orbiculaire. Elle augmente le volume global des lèvres.
- l’augmentation superficielle, sous cutanée. Elle ourle le bord des lèvres, la ligne de jonction et accentue les crêtes philtrales, alors que l’augmentation réelle du volume est plus modérée.
 

Il faut distinguer deux types d’augmentation :
- l’augmentation profonde, intra musculaire, dans le muscle orbiculaire. Elle augmente le volume global des lèvres.
- l’augmentation superficielle, sous cutanée. Elle ourle le bord des lèvres, la ligne de jonction et accentue les crêtes philtrales, alors que l’augmentation réelle du volume est plus modérée.

L'AUGMENTATION PROFONDE

Cette augmentation est realisée par de la graisse
c’est le lipofilling qui est une technique chirurgicale à pratiquer en milieu chirurgical. De la graisse est prélevée sur la ceinture abdominale, de façon atraumatique, à l’aiguille et sans aspiration.
  Selon la technique de Coleman, cette graisse est centrifugée pendant 3 minutes puis est injectée dans la lèvre, en intra musculaire, millilitre par millilitre, très doucement et sans traumatisme.
Une surcorrection est nécessaire. Les résultats, certes inconstants, comme dans toute greffe, sont dans trois quarts des cas de bonne qualité.
 

Cette augmentation est realisée par de la graisse

c’est le lipofilling qui est une technique chirurgicale à pratiquer en milieu chirurgical. De la graisse est prélevée sur la ceinture abdominale, de façon atraumatique, à l’aiguille et sans aspiration.

  Selon la technique de Coleman, cette graisse est centrifugée pendant 3 minutes puis est injectée dans la lèvre, en intra musculaire, millilitre par millilitre, très doucement et sans traumatisme.
Une surcorrection est nécessaire. Les résultats, certes inconstants, comme dans toute greffe, sont dans trois quarts des cas de bonne qualité.

L'AUGMENTATION SUPERFICIELLE
 

Elle ourle le bord des lèvres et les crêtes philtrales et comble les ridules péribuccales. C'est le domaine des médecins esthétiques. Les meilleurs possèdent un sens artistique développé permettant l'obtention de superbes résultats. L'acide hyaluronique semble le produit actuel le plus utilisé. Sa résorption s'effectue en 6 à 8 mois.

. L'acide polylactique (New fill) a une durée de vie de 2 ans, mais il est moins facile à injecter. Il faut masser les lèvres afin de parfaitement répartir le produit et d'éviter des irrégularités. L'association des deux augmentations, profonde et superficielle
 

Elle ourle le bord des lèvres et les crêtes philtrales et comble les ridules péribuccales. C'est le domaine des médecins esthétiques. Les meilleurs possèdent un sens artistique développé permettant l'obtention de superbes résultats. L'acide hyaluronique semble le produit actuel le plus utilisé. Sa résorption s'effectue en 6 à 8 mois.

. L'acide polylactique (New fill) a une durée de vie de 2 ans, mais il est moins facile à injecter. Il faut masser les lèvres afin de parfaitement répartir le produit et d'éviter des irrégularités. L'association des deux augmentations, profonde et superficielle

LE RACCOURCISSEMENT DE LA LEVRE SUPERIEURE

Très en vogue aux Etats-Unis, il consiste en une exérèse de peau d'environ 8 mm de hauteur pratiquée à la jonction entre lèvre blanche et le seuil narinaire. La cicatrice est très peu visible à condition d'éviter le muscle en profondeur.

Chez certaines patientes âgées,  la lèvre blanche est très longue, il s'agit d'une bonne technique car elle decouvre le rebord des dents et donne un aspect beaucoup plus jeune au visage.

Très en vogue aux Etats-Unis, il consiste en une exérèse de peau d'environ 8 mm de hauteur pratiquée à la jonction entre lèvre blanche et le seuil narinaire. La cicatrice est très peu visible à condition d'éviter le muscle en profondeur.

Chez certaines patientes âgées,  la lèvre blanche est très longue, il s'agit d'une bonne technique car elle decouvre le rebord des dents et donne un aspect beaucoup plus jeune au visage.

LE LISSAGE DE LA LEVRE BLANCHE AU LASER CO2 PULSE

Le laser ne s'attache à lisser par vaporisation de la couche superficielle de l'epiderme, que les ridules superficielles. En revanche les rides profondes sont peu améliorées et seront comblées par une produit de synthèse. La peau est préparée par application de crèmes adaptées et l'herpès buccal est prévenu. L'œdème post opératoire persiste 8 jours et l'inflammation presque un mois. Pas d'exposition solaire post opératoire avant 6 mois sans protection par un écran. L'intervention est douloureuse et nécessite le plus souvent une anesthésie générale. Les résultats sont souvent bien perçus.
 

Le laser ne s'attache à lisser par vaporisation de la couche superficielle de l'epiderme, que les ridules superficielles. En revanche les rides profondes sont peu améliorées et seront comblées par une produit de synthèse. La peau est préparée par application de crèmes adaptées et l'herpès buccal est prévenu. L'œdème post opératoire persiste 8 jours et l'inflammation presque un mois. Pas d'exposition solaire post opératoire avant 6 mois sans protection par un écran. L'intervention est douloureuse et nécessite le plus souvent une anesthésie générale. Les résultats sont souvent bien perçus.

LE TATOUAGE

Effectué avec précision et tact, ce maquillage permanant, réalisé par un « artiste tatoueur » peut, chez certaines femmes, donner des résultats très subtils.
 

Effectué avec précision et tact, ce maquillage permanant, réalisé par un « artiste tatoueur » peut, chez certaines femmes, donner des résultats très subtils.