Hymenoplastie

Anatomie de l'hymen

L'hymen est une petite membrane qui ferme partiellement l'orifice vaginal, à 1 cm environ de l'entrée de celui ci. L'obturation n'est que partielle pour permettre l'écoulement des règles.
L'hymen n'a aucune utilité physiologique; il s'agit du vestige embryonnaire de la membrane qui sépare à l'origine les deux parties du vagin d'origine embryonnaire différente. Il se rompt lors du premier rapport sexuel.
   

Variantes anatomiques

Il existe de nombreuses variations anatomiques de l'hymen 
Il existe de nombreuses variations anatomiques de l'hymen 
- depuis l'imperforation, rare, diagnostiquée à la naissance et nécessitant une incision chirurgicale pour permettre l'écoulement ultérieur des règles
- jusqu'à l'hymen pratiquement inexistant
- en passant par l'hymen cribriforme
   

Techniques de la restauration de l'hymen

Cette chirurgie fait partie de la chirurgie réparatrice, ou esthétique du vagin. Du pont de vue éthique, l’hyménorraphie est comparable à chirurgie esthétique : la médecine pour arrêter une souffrance morale ou sociale. Il s’agit d’une intervention simple. De nombreux médecins s’opposent à cette technique et pensent que cette chirurgie de l’hymen participe à perpétuer une croyance culturelle sans fondement scientifique ni intérêt social évident. D'autres bravent l'interdit légal, et tentent de combattre la souffrance des femmes, en attendant un changement de mentalité. Dans d'autres pays comme aux USA , il s'agit d'un geste purement esthétique.

Les techniques de la restauration de l'hymen ( hyménorraphie ) . Les deux techniques suivantes sont utilisables selon la forme de l'hymen.
la technique circulaire A permet de passer un fil dans l'hymen et de serrer les bords de l'hymen créant ainsi un hymen annulaire avec une ouverture centrale. Cette technique nécessite la présence des résidus de l'hymen agencés d'une façon circulaire.
La Deuxième technique B permet de créer un hymen de type séparé, il 's agit de suturer les deux parties les plus éloignées de l'hymen.
les Deux techniques sont faciles, simples et capables de garantir la présence d'un hymen mais le saignement sera réduit. L'examen à l'oeil nu ne permet pas de distinguer l'hymen reconstruit d'un hymen normal.

Technique simple    

- Après la rupture de l'hymen, , les vaisseaux rompus disparaissent et sont remplacés par un tissu fibreux cicatrise. cette absence de vascularisation est l'obstacle principale à la chirurgie de la restauration car le nouveau hymen risque de ne jamais cicatriser après l'intervention chiruigicale. .
Sous anesthésie locale, ou générale , l'hymen est restoré par une suture chirurgicale recréant un hymen circulaire en forme d'anneau avec ouverture centrale. Cette intervention est réalisable 3-7 jours maximum avant la nuit de noce en raison du risque d'absence de cicatrisation de l'hymen

La douleur de la défloration est réelle dans ce cas, et le saignement nuptial est abondant. Il est impossible de distinguer cet hymen d'un hymen normal. Dans la plupart des cas, la chirurgie est virtuellement indétectable après la guérison complète,

 
Technique de restauration définitive    

Cette technique est utilisé en cas de perte ancienne de l'hymen, et de l'absence des résidus de l'hymen.

 

 

La technique B consiste à dégager un lambeau vaginal vertical ( le revêtement vaginal et son chorion avec sa vascularisation) et de suturer le lambeau sur l'autre paroi vaginale.

 

   
 

 

 

Contacter nous

14, rue des Cèdres  Alger Algérie

+213 (0) 21 483 051 ou +213 (0) 21 773 284 588

Dr Karim Bouzid est spécialiste dans les domaines suivants : Hymenoplastie, Abdominoplastie et Augmentation mammaire sur le portail Estheticon.fr.

© 2013  Cabinet Docteur BOUZID Karim. All Rights Reserved..